Français  |   عربي
Farid El Rayes nous invite «à une promenade intérieure ». Tel est le mérite de l’œuvre picturale d’offrir cette méditation progressive.

«La lumière domptée par les impressionnistes… Cette lumière m’a accompagnée. Elle est devenue une obsession, la cavalière de mes sens, tout au long de mon séjour dans le désert d’Arabie où je suivais de près mes projets de construction. Je l’ai surveillée, je l’ai regardée, j’ai poursuivi sa symbiose avec le désert, son reflet sur les dunes, sa réflexion sur l’horizon»

«...La lumière m’a aussi accompagné pendant mon séjour à Ferney-Voltaire, en France. La même lumière avait revêtu un nouveau sens, avait assumé un nouveau rôle ; cette lumière ondulait maintenant au rythme des reliefs et de formes précises : les arbres, les montagnes, les rochers. La lumière colorait ces formes, c’était la sève quotidienne de leur transformation permanente, perçue à l’œil nu.»

 
Contact - Mentions légales - Plan du site - Copyright Reserved © 2007 Développé par Cleartag