Français  |   عربي


Biographie
Biographie:


Farid El Rayes, frère du peintre Aref Rayes, est né le 6 octobre 1934, à Aley, une région située au Mont Liban au sein d’une famille ouverte aux arts et à la culture. C’est ainsi que très jeune, il s’intéressa à la peinture qui deviendra au fil des ans une passion.

Après avoir achevé ses études complémentaires et secondaires à Aley, il poursuivit sa formation intellectuelle au sein de la Faculté d’Ingénierie Civile à l’Université Américaine de Beyrouth. Il obtint par la suite son diplôme en 1959. Sa formation d’ingénieur n’occulta cependant à aucun moment son désir de peindre. Ceci l’incita donc à intégrer en parallèle l’Académie des Beaux Arts de Beyrouth.

Son talent incontestable poussa le Gouvernement Français à lui accorder une bourse qui lui permit de poursuivre sa spécialisation au Centre d'Études et de Recherche de l'Industrie du Béton à Paris. Durant son séjour en France, il s’inscrit à la Faculté des Beaux Arts et fréquenta régulièrement l’Académie de la Grande Chaumière située rue Montparnasse.

L’année 1962 marqua son retour au Liban où il dirigea le bureau d’ingénierie et d’architecture fondé par son père Nagib El Rayes. Dans le monde de la construction architecturale, il se démarqua très rapidement en introduisant, pour la première fois au Liban et dans les pays du Golfe, une technique spécifique d’armature, le béton précontraint dont les propriétés mécaniques en compression assurent une meilleure sécurité de l’ouvrage. Son style très différencié se reflète, d’ailleurs, dans plusieurs établissements et entreprises tels que, à titre d’exemple, la Tour du Barouk, l’hôtel Royal Garden et l’Église de Hadath au Liban ainsi que la Mosquée de la princesse Hossa fille de Mohammad El Siddiri en Arabie Saoudite.

A partir des années 1980, la peinture a occupé une place prépondérante dans la vie de Farid El Rayes qui utilise le Pastel comme sa matière de prédilection. Cette dernière lui permet de peindre délicatement et avec une même aisance les miniatures et les paysages. Aujourd’hui, il réside a Aley avec sa femme Najwa, et ses 3 fils, Ziad, Walid et Bahige.

Les œuvres de Farid El Rayes, qui marient des couleurs gaies et lumineuses, sont à la fois source de patrimoine et de modernité. On peut trouver les œuvres de Farid El Rayes chez des amateurs en Suisse, aux Etats Unis, au Canada, au Brésil, en Arabie Saoudite, au Liban, aux Émirats Arabes Unis, en Syrie et en Jordanie.
 
Contact - Mentions légales - Plan du site - Copyright Reserved © 2007 Développé par Cleartag